Archives pour la catégorie Prières

Fais-moi connaître ta route

Seigneur, enseigne-moi tes voies,
fais-moi connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
car tu es le Dieu qui me sauve.

Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
ton amour qui est de toujours.
Dans ton amour, ne m’oublie pas.
en raison de ta bonté, Seigneur.

Il est droit, il est bon, le Seigneur,
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles,

Psaume 25(24),4bc-5ab.6-7bc.8-9.

L’Ange gardien

Toute souffrance endurée,
Toute parole prononcée,
Tout souhait et toute peur,
Toute joie ressentie,
Mon ange les partage avec moi.

Que ta douce chaleur,
Ô Ange, se remplisse toujours plus
D’une force nouvelle
Issue du Christ qui Lui-même
Va de par le monde en tant qu’Ange

Adam Bittleston
Prières pour notre temps
Editions Iona

Bénis le Seigneur, ô mon âme

 

Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme ;
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Quelle profusion dans tes oeuvres, Seigneur !
La terre s’emplit de tes biens.

Tu reprends leur souffle, ils expirent
et retournent à leur poussière.
Tu envoies ton souffle ; ils sont créés ;
tu renouvelles la face de la terre.

Gloire au Seigneur à tout jamais !
Que Dieu se réjouisse en ses oeuvres !
Que mon poème lui soit agréable ;
moi, je me réjouis dans le Seigneur.

Psaume – 103 (104), 1.24, 29-30, 31.34

Je serai le quatrième mage

Seigneur, si tu veux m’attendre encore,
je serai le quatrième mage,
parti de nulle part,
parti sans étoile aux cieux
pour un voyage au bout du temps,
pour un voyage au bout de moi…

Quand les ténèbres brouillent toutes pistes,
quand ma boussole intérieure bat la chamade,
quand ma route s’enroule sur elle-même,
tu me montres quelque part dans la nuit
l’étoile inconnue que tu fais lever pour moi !

Tu me dis que je n’ai pas perdu ma vie,
ce temps que j’avais rêvé tout autre !
Tu me dis que tu m’attends encore,
car la fête ne commencera pas sans moi.

Et je t’offrirai mon enfance
tapie sous les décombres de mon passé…
J’adorerai l’enfant de Noël
comme on s’agenouille émerveillé
devant le miracle fragile
d’une Parole enfin devenue vraie.

Maintenant, je te vois en l’enfant de Noël
t’agenouiller devant moi
pour que je devienne enfin ton enfant.

Lytta Basset

Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir

« Je continuerai à croire, même si tout le monde perd espoir.
Je continuerai à aimer, même si les autres distillent la haine.
Je continuerai à construire, même si les autres détruisent.
Je continuerai à parler de paix, même au milieu d’une guerre.
Je continuerai à illuminer, même au milieu de l’obscurité.
Je continuerai à semer, même si les autres piétinent la récolte.
Et je continuerai à crier, même si les autres se taisent.
Et je dessinerai des sourires sur des visages en larmes.
Et j’apporterai le soulagement, quand on verra la douleur.
Et j’offrirai des motifs de joie là où il n’y a que tristesse.
J’inviterai à marcher celui qui a décidé de s’arrêter…
Et je tendrai les bras à ceux qui se sentent épuisés. »

Abbé Pierre

Je te cherche, mon Dieu

zachee

Comme Zachée, je te cherche mon Dieu,
et si je suis trop petit, tu mettras un arbre sur mon chemin
pour me hisser jusqu’à toi.Je te cherche mon Dieu, et si dans ma quête,
je m’envole vers de trop hautes sphères,
tu me lesteras du poids concret de ta Parole
pour m’incarner avec toi.

Je te cherche mon Dieu, et si je m’égare dans des labyrinthes de codes et de lois
tu diras simplement : « Aujourd’hui, moi je viens chez toi ».

Je te cherche mon Dieu, mais tu me précèdes toujours dans ma quête.
Si je crois te trouver, tu es déjà ailleurs ; et dans l’espièglerie
de notre jeu de cache-cache, tu me conduis patiemment vers le Royaume.

Marion Muller-Colard